passez du rêve à la réalité !
le spécialiste du sport-études basket aux USA
English version Version française

Transatlantic Basketball : News


Rapide et explosif, tel est le jeu américain !

Rencontre avec Adrien Audoin - Conrad Academy

Arrivé il y a deux mois aux USA, j’ai pu constater un certain nombre de différences entre le basket américain et le basket européen. Tout d’abord, aux USA, nous passons énormément de temps sur les bancs de musculation

 

Peux-tu nous expliquer ton parcours basket avant ton arrivée aux USA ?

J’ai débuté le basket à l’âge de 5 ans à Ibos Sport Loisir Basket 65 (Hautes Pyrénées). Devenant un grand passionné de ce sport, lors de ma deuxième année U11, j’ai poursuivi mon parcours dans le meilleur club du département : Tarbes Union Basket 65. J’ai naturellement gravi par la suite tous les échelons au plus haut niveau dans ce même club. Grâce à mon travail assidu lors de mes entrainements U13, j’ai eu le privilège de remporter la finale nationale du challenge Benjamin à Paris Bercy (concours de tirs et de dextérité avec 17500 participants au début de la compétition), qui m’a permis de gagner un voyage aux USA pour assister aux All Star Game 2012 à Orlando. J’ai également fait partie des équipes de sélections régionales des Pyrénées. J’ai, par la suite, intégré l’équipe U15 France de mon club, et ainsi pu me confronter à de très bons joueurs. Sortant de deux années très fructueuses, j’ai ensuite intégré l’équipe U17 France de mon club, orchestrée par Alex Casimiri. Lors de ces deux années, j’ai énormément appris en termes de basket. Mais encore, cette dernière année, j’ai continué mon parcours avec l’équipe U20 inter région. Invaincus, nous avons remporté le titre national de champion de France en 2016, ce qui fut une grosse émotion. Parallèlement à ces deux dernières années, mon coach, Alex Casimiri, également coach de la Nationale 1, m’a donné la possibilité de m’entraîner avec la Nationale 1 et de pouvoir disputer avec eux quelques matches.

 

Comment se déroule ton début de saison ?
Je suis arrivé mi-septembre dans une première Prepschool, basée en Pennsylvanie. Après quinze jours, pour diverses raisons, j’ai rejoint une autre prepschool à Orlando. Durant la préparation, nous faisons beaucoup de musculation, nous travaillons beaucoup l’explosivité, tout en s’entrainant. Les deux premières semaines ont été très éprouvantes : en effet, nous avions alors près de vingt-cinq heures d’entrainement sur cinq jours précédents le week-end. Avec l’arrivée des premières rencontres, l’intensité a peu à peu diminué afin qu’on puisse huiler notre jeu collectif.  Nous avons commencé les matches début octobre lors desquels j’ai essayé de m’illustrer un maximum. Si je devais résumer mon début de saison en une phase, je dirais que c’est un bon début qui laisse présager une excellente suite.  

Quelles sont les grandes différences avec le basket français ?
Arrivé il y a deux mois aux USA, j’ai pu constater un certain nombre de différences entre le basket américain et le basket européen. Tout d’abord, aux USA, nous passons énormément de temps sur les bancs de musculation : ils privilégient la rapidité et l’explosivité. Ce qui, du coup, influence le style du jeu. Le jeu est très vif, et physique. En Europe, le jeu est extrêmement pointilleux et tactique. L’objectif étant de trouver le meilleur tir possible, le ballon « tourne » bien plus. Cela nécessite de la patience, et une bonne vision du jeu. Pour un européen jouant ici, il faut quelques semaines d’adaptation car le jeu est vraiment différent.

 Comment se passe-déroule ta vie scolaire ? 
Tous les vendredis quand il n’y a pas de match, les joueurs étrangers de la Prepschool se rendent à Miami pour étudier. Durant deux heures, nous travaillons sur ordinateur avec notre professeur qui répond à nos interrogations. Sinon, les autres jours, hors week-end, nous nous connectons sur un site en ligne pour travailler. Deux heures trente sont exigées tous les jours. Personnellement, je n’ai que deux matières : maths, et anglais. N’étant pas bilingue, cela me permet de progresser rapidement et de mieux comprendre la langue.

Pourquoi avoir choisi les USA ?

Cela faisait près de treize ans que je jouais avec mon club des Hautes-Pyrénées, j’ai eu envie de m’améliorer constamment, de progresser et de découvrir un autre style de jeu. J’avais aussi besoin de changer d’air, de découvrir une autre culture. Ainsi, à partir du moment où on vous offre la possibilité d’aller faire du basket aux USA, le choix est très vite fait et je ne peux que m’en satisfaire.

Quelles sont tes ambitions pour la suite ?
En avril 2017, ma saison sera alors terminée. Ce que je souhaite c’est rester aux USA, et pouvoir intégrer un Junior Collège avec une bourse sportive. Cela me permettra de poursuivre mon évolution sur deux années supplémentaires, de continuer les études, de devenir encore meilleur et développer un jeu plus physique. A plus long terme, j’aimerai accéder au plus haut niveau possible en fonction des occasions qui se présenteront aux USA ou en Europe.

Pourquoi avoir choisi Transatlantic Basketball ?

Pour leur professionnalisme. En effet, Transatlantic Basketball m’a facilité les nombreuses et difficiles démarches pour aller jouer en Prep school aux USA grâce à leurs contacts et leur expérience dans ce domaine.

Que t’a apporté Transatlantic Basketball ? 

Transatlantic Basketball me permet de vivre ma passion quotidiennement aux USA et de découvrir une autre culture et une autre façon de jouer au basket, ce qui est très enrichissant pour moi. Je les en remercie.

 

 

 
Mentions - Contact