passez du rêve à la réalité !
le spécialiste du sport-études basket aux USA
English version Version française

Transatlantic Basketball : News


Jonathan Mesmacque très à l'aise avec le jeu américain

IL nous livre ses impressions depuis son arrivée à Missouri Western State University (NCAA D2)
 
Peux-tu nous expliquer ton parcours basket avant ton arrivée aux USA ? 
J’ai commencé le basket à 6 ans à Olivet. Après mes sélections départementales et régionales, je suis rentré au Pôle Espoir du Centre et j’ai aussi changé de club au même moment pour pouvoir jouer en minimes France. J’ai intégré l’INSEP à la sortie du Pôle Espoirs, j’y ai passé mon année de seconde. J’ai participé aux équipes de France U15 et U16 de ma catégorie autour de cette période. J’ai ensuite intégré le centre de formation d’Orléans Loiret Basket pour deux années, la première et la terminale.  J’ai joué en cadet France et espoirs et me suis entrainé avec l’équipe professionnelle surtout durant la deuxième année. J’ai obtenu mon bac en juin dernier et je suis arrivé à Missouri Western State University mi-aout.

Comment se déroule ton début de saison ?
La pré saison s’est très bien passée.  Il a fallu un petit temps d’adaptation au début car le rythme américain est vraiment différent du rythme français autant dans le jeu que dans l’emploi du temps de tous les jours. Je n’étais pas habitué aux réveils matinaux à 5:00 pour les séances de physiques à 6:00 avant d’aller en cours ou les séances de muscu très intenses de 2 heures. Au début ça fait forcément un peu bizarre mais on s’y fait vite et ce rythme devient habituel.

Quelles sont les grandes différences avec le basket français ?
La différence qui m’a le plus marqué quand je suis arrivé ici est l’intensité du jeu. Le jeu américain est très basé sur la transition et le jeu rapide donc il y a beaucoup de courses, beaucoup de traversées de terrains. La seconde différence est en défense. Les défenses sont plus agressives, tous les joueurs essaient de mettre beaucoup de pression sur leur vis-à-vis. Les défenses américaines sont aussi plus collectives, les coachs veulent vraiment créer un « bloc défensif », pour mettre l’attaque en  difficulté.

 

Comment se déroule ta vie scolaire ?
Ma vie scolaire se déroule très bien. Nous avons beaucoup de temps pour étudier et être performant en cours. Dans mon université, le nombre d’élèves par classe n’est pas très important, ce qui nous permet de demander aux professeurs facilement si on ne comprend pas quelque chose. Nos coachs et nos professeurs sont aussi très proches et ils se tiennent au courant de l’évolution de chacun des joueurs dans la salle de classe et sur le terrain. Le suivi est vraiment bien.

 Pourquoi avoir choisi les USA ?
J’ai choisi les Etats-Unis car j’ai toujours voulu venir et jouer au basket ici. Avec la NBA et le niveau de basket américain en général, c’est très tentant de venir ici et de voir comment ça se passe dans la réalité pour pouvoir se confronter aux joueurs américains. L’éthique de travail à l’entrainement, le rapport avec les coachs, les compartiments du jeu sur lesquels les coachs mettent l’accent pour progresser individuellement et collectivement sont très différents de l’approche française. Et je me sens plus à l’aise avec cette approche américaine personnellement. La seconde raison pour laquelle j’ai choisi les USA est bien sûr le double projet. Il est possible ici de poursuivre ses études à un très bon niveau et continuer à jouer au basket à haut niveau après le bac, ce qui n’est pas le cas en France ou très peu. Le basket et les études ne font qu’un ici et l’un ne va pas sans l’autre, pour pouvoir jouer il faut se maintenir à une certaine moyenne en cours.

 Quelles sont tes ambitions pour la suite ?
Je souhaite avoir ma graduation en business Management à la fin de mes 4 ans d’université et jouer en professionnel, au plus haut niveau possible.

 Pourquoi avoir choisi Transatlantic Basketball ?
J’ai connu Max grâce à une connaissance que nous avions en commun, nous avons donc pris contact et commencé à parler du projet que j’avais de partir aux USA. Nous avons fait de notre mieux chacun de notre côté pour faire avancer ce projet et ça a marché avec plusieurs propositions à la fin.

Que t’a apporté Transatlantic Basketball ?
Je suis aujourd’hui dans une très bonne université autant d’un point de vue académique que basket et je les remercie sincèrement car ils m’ont permis de réaliser mon objectif qui était de continuer mes études aux USA dans une bonne université.

 

 

 
Mentions - Contact